Frédéric Schoendoerffer started his professional career in 1985 as an Assistant Director on A Nous les Garçons, a comedy by Michel Lang. He will replicate seven years later for Dien Bien Phu, under the direction of his father, Pierre Schoendoerffer. He will then work on some TV films Le Parasite (1995) and Le Bonheur est un Mensonge (1997), before coming back to the big screen in 1999 with his first full length movie, Scènes de Crimes (Crime Scenes). This thriller, played by André Dussolier and Charles Berling, reveals a sense of detail and a semi-documentary style of directing. After this successful first run, Frédéric Schoendoerffer follows this path with a spy thriller Agents Secrets (Secret Agents) with Vincent Cassel and Monica Bellucci playing the lead roles, in 2004.

Three years later, he continues his analysis of the criminal underworld with Truands (Paris Lockdown), an ultra-realistic vision of the Parisian organized crime, with outstanding performances by Benoît Magimel, Philippe Caubère and Béatrice Dalle. In 2010, he directs another thriller Switch (Switch), with Karine Vanasse and Eric Cantona in the lead roles. The director does not seem to be ready to change style as in 2014, he brings Gérard Lanvin and Niels Arestrup face to face in 96 hours (96 Hours).

Frédéric Schoendoerffer débute sa carrière en 1985 comme assistant réalisateur sur la comédie A nous les garçons de Michel Lang, poste qu’il reprendra sept ans plus tard sur Dien Bien Phu, sous la direction de son père Pierre Schoendoerffer. Travaillant sur les téléfilms Le Parasite (1995) et Le bonheur est un mensonge (1997), il revient au cinéma en 1999 avec un premier long métrage intitulé Scènes de crimes. Ce polar, interprété par Charles Berling et André Dussollier, révèle un souci du détail et une réalisation proche du documentaire. Fort du succès de ce film, Frédéric Schoendoerffer enchaîne en 2004 avec le récit d’espionnage Agents secrets, emmené par le couple Vincent Cassel / Monica Bellucci.

Trois ans plus tard, il poursuit son étude du milieu criminel avec Truands (Paris Lockdown), vision ultra-réaliste du grand banditisme parisien dans laquelle s’illustrent Benoît Magimel, Philippe Caubère ou encore Béatrice Dalle. En 2010, il réalise un nouveau thriller, Switch, dans lequel Karine Vanasse et Éric Cantona tiennent le haut de l’affiche. Le metteur en scène ne semble pas prêt d’abandonner son genre de prédilection puisqu’en 2014, il confronte Gérard Lanvin à Niels Arestrup dans l’intense 96 heures (96 Hours).

Category :